San Francisco Life
Bonjour et bienvenue sur le Forum de San Francisco Life ! =)

Nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux membres et si tu veux t'inscrire, n'oublie pas de choisir un nom et un prénom

Petite précisions : Pour l'inscription, tu n'as pas besoin d'activer ton compte ! =)

Nous espérons te voir bientôt parmi nous ^^

Clara, Fondatrice du Forum.



 

Partagez | 
 

 On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gérant du bar "Le Mystica"

avatar
I am
Gene Yuurei

Masculin
✘ Messages : 1378


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Mar 6 Juin - 18:58

[vient de ]

Pour un tueur, avoir la sensation que son coeur se brise, c'est un comble, pourtant c'est ce que je ressens, Emmy m'a blessé lorsqu'elle m'a dit qu'elle ne voulait plus me revoir mais je ne peux pas lui en vouloir, la vérité est plus douloureuse à entendre que le mensonge... Je m'étais adossé au mur à coté de sa chambre pour me remettre de mes émotions, je devais reprendre mon vrai visage, redevenir celui que j'étais il y a quelque moi.

Je sors tranquillement de l'hôpital et à mesure que mes pas m'accompagnent à l'entrée, le vrai "moi", le "GENESIS" reprend possession de tout mon être, mon sourire s'efface et mon regard devient froid. J'appelle ceux qui ont enlevé mon fils pour savoir où je dois me rendre pour avoir une discussion avec eux. Mes employeurs ne sont pas du genre peureux, ils sont les patrons, ils donnent les ordres et moi j'exécute, comme le maitre et son chien sauf qu'il arrive que le chien en question morde son maitre car celui-ci lui aurait enlevé son chiot pour le vendre à autrui.

Le rendez vous fut fixer assez rapidement, j'avais 2h pour me préparer mais ils ne savaient pas que j'allais me pointer avant pour leur dire ma façon de penser. Moi aussi j'ai droit à des vacances, ils ont beau me passer des contrats, c'est moi qui choisi mes victimes. Ils savent qui je suis et ce dont je suis capable. Ils me donnent des contrats assez complexe car je suis le seul à pouvoir les exécuter. Ils doivent bien se rendre compte du risque qu'ils ont pris en prenant mon fils, ils savent donc qu'ils vont mourir...

J'étais retourné chez moi, avait revêtu des habits noirs pour éviter que le sang ne soit visible. J'avais regardé où se trouvait l'endroit, et j'avoue que j'ai été un peu surpris que ce soit dans une maison de quartier, au moins, je suis certain que le p'tit ne tombera pas malade.


Je pris ma moto pour me diriger au lieu de rendez vous, je me garai dans une rue non loin de là mais pas trop près non plus. Je m'approchai furtivement de la maison et observait comment elle était faite... J'essayais de ne pas penser à Emmy, je n'allais pas l'appeler ni la revoir tant qu'elle ne l'aura pas choisi d'elle même.

____________________________________

 

Revenir en haut Aller en bas

Commissaire de Police
La loi... c'est moi

avatar
I am
Emmy Cleff

Féminin
✘ Messages : 666


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Mer 7 Juin - 10:49



On ne peut revenir sur les paroles




Il en faudra du temps pour que je puisse quitter cet hôpital. Je n’avais pourtant rien, mais les médecins avaient apparemment peur de séquelle « cacher », mais la véritable séquelle de tout cela, c’était cette vérité qui m’étais revenue en pleine face et aussi le fait que mon fils soit quelque part dans la nature, seul… ou du moins entre les mains de je ne sais quel taré de la ville.

Une partie de moi voulait faire confiance à Gene, après tout, il est à mes côtés depuis tellement d’année, que même si je lui en veux plus que tout, je sais qu’il ne fera pas de mal à notre enfant. J’ai d’ailleurs bien du mal à le mettre dans l’image du Genesis, chaque fois mon cœur me donne l’impression de s’arrêter, comme pour ne pas absorbé cette partie de la réalité, bien trop absurde à mes yeux. Comment il se pourrait que je n’ai rien vu ? jamais de sang… pas de griffe suspecte… mais en y pensant bien, Genesis est un pro, il ne fait rien sans être sûr de lui, chaque meurtre et propre, jamais une trace d’ADN, jamais rien à lui reprochait mise à part les cadavres qu’il laisse derrière lui… Gene… Genesis… ce prénom semble tellement être une farce à lui seul.

Je m’en veux de n’avoir rien vu, rien suspecté, je remets beaucoup de chose en cause dans ma tête, même ma carrière professionnelle. C’est quasiment une heure après le départ de …. Du père de mon enfant que je parviens à enfin quitter l’établissement, mais les médecins refusent de me laissais partir seul à cause de mon état. J’appelle alors un de mes équipiers qui me déposera chez moi après m’être assuré que tout aller bien.

Bien sûr, l’idée de tout lui avouer me traversa l’esprit et il y avait à dire. Mon fils a été kidnappé et mon petit ami et futur mari n’est qu’autre que le grand Genesis que nous essayons de mettre sous les barreaux depuis bien des années. Rien que cela… malgré tout, Genesis… enfin Gene m’a promis de nous ramenais notre fils et … j’ai envie… ou plutôt besoin de lui faire confiance à ce moment-là.
J’ai l’impression que c’est aussi l’unique chose qui me tiens encore debout… qui me donne encore un semblant de force.
D’ailleurs il m’en faudra pour prendre mon téléphone et commencé à pianoté son numéro, je reste un instant face à son dernier numéro à attendre… j’aurais apprécié qu’une autre solution arrive à moi, mais ce ne fut pas le cas.

Alors j’appuie sur ce fameux bouton vert d’appelle… la première sonnerie retentit et mon cœur s’accélère… la seconde et enfin sa voix…

« Gêne… dis-moi que…. Que tu vas me le ramenais…. J’ai peur je… je sais pas ce que je dois faire si je dois t’écoutais et te croire encore ou…. Appelais mon équipe…. Ou es-tu ? ou est notre fils…. S’il te plait… »

Tout en faisant les cent pas dans cette maison qui était la nôtre, je fini finalement par m’abandonnais sur le canapé, prise d’un mal de tête terrible. Coude sur les genoux, j’ai une main au niveau de mon oreille avec le téléphone entre les deux, et de l’autre je me masse le crane dans l’espoir que tout s’apaise.



Revenir en haut Aller en bas

Gérant du bar "Le Mystica"

avatar
I am
Gene Yuurei

Masculin
✘ Messages : 1378


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Mer 7 Juin - 14:56

Alors que je m'apprêtais à entrer dans la propriété, je sens mon portable vibrer dans ma poche, je m'arrête pour m'isoler et regarde qui m'appelle. Mon coeur se fige l'espace d'un instant, Emmy est en train d'appeler mais elle aurait pas pu choisir pire moment que celui là... enfin si, si elle appelle pendant que je les tue, mais j'aurais pas répondu. Je décroche sans trop savoir quoi dire.

"Emmy?"

Puis je l'écoute parler, elle me dit qu'elle est perdu et qu'elle ne sait pas quoi faire. Je ne sais pas quoi lui répondre, c'est à elle seule de trouver la réponse, bien sur, je n'ai pas envie d'être enfermé loin d'Emmy et de notre fils, j'ai soif de liberté mais je sais qu'elle aura du mal à faire un choix.

"Fais moi confiance, dans peu de temps, il sera dans tes bras. Je ne peux pas te dire quoi faire, toi seule peut trouver la réponse. Je n'ai pas envie de me retrouver loin de vous, d'être enfermé mais quoi que tu décides, je t'en voudrai pas, fais ce qui te semble être le mieux..."

Je faisais attention à ne pas prononcer les surnoms habituels comme chérie ou mon ange et le "je t'aime" est à proscrire pour l'instant, elle est trop fragile pour l'instant et si je lui en parle, elle va m'en vouloir.

"Tu sais que je ne peux pas te dire où je suis Emmy... Je suis désolé Emmy, je dois raccrocher, il est temps de me mettre au travail."


Je raccrochai avant même qu'elle puisse dire quoi que ce soit. J'éteignis mon portable pour éviter d'être repéré et repris ma route vers la maison. Je savais qu'Emmy allait être inquiète et qu'elle risquait de me rappeler mais je m'en fichais, pour l'instant, le plus important, c'était de reprendre mon fils... Je pénétrai dans la maison silencieusement, tendis l'oreille pour entendre le moindre bruit puis visitai la maison calmement, sur mes gardes.

____________________________________

 

Revenir en haut Aller en bas

Commissaire de Police
La loi... c'est moi

avatar
I am
Emmy Cleff

Féminin
✘ Messages : 666


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Sam 10 Juin - 12:01



On ne peut revenir sur les paroles




"Fais moi confiance, dans peu de temps, il sera dans tes bras. Je ne peux pas te dire quoi faire, toi seule peut trouver la réponse. Je n'ai pas envie de me retrouver loin de vous, d'être enfermé mais quoi que tu décides, je t'en voudrai pas, fais ce qui te semble être le mieux..."

Ma main tenant mon téléphone tremble comme une feuille. J’ai peur pour mon fils et même si je ne veux pas l’avouai, j’ai aussi peur pour Gene. J’ai vraiment du mal à l’associé avec l’image du Genesis que je connais à travers mes dossiers du boulot. Pourtant je connais cet homme abominable à qui il n’arrive jamais rien, mais Gene… il est tellement différent de cette personne, comment est-ce possible ?

"Tu sais que je ne peux pas te dire où je suis Emmy... Je suis désolé Emmy, je dois raccrocher, il est temps de me mettre au travail."

Evidemment qu’il ne pouvait pas me dire où il se trouvait, car il sait que je serais intervenue avec ou sans le reste de mon équipe, car mon fils est quelque part dans la ville, seul, il doit avoir peur, il doit me réclamais, peut-être qu’il est blessé, peut-être qu’on lui fait du mal…

« Gene je… »

*bip… bip…bip*

« Gene ??? non non non GEEEEENE !!!!! »

Mais il est trop tard, il a déjà raccroché. J’essaie de le rappelais, mais je tombe immédiatement sur sa messagerie. Je voulais lui dire de faire attention à lui… sans doute heureusement ne m’a-t-il pas entendu… je le déteste, mais je l’aime à la fois… comment deux sentiments si différent peuvent-ils existé pour une unique personne.

Le temps passe et je tourne en rond… je deviens folle…. Je prends sur moi pour tenter de lui faire confiance, à tort ou à raison l’avenir me le dirais. Je me mets en tête que si dans les deux heures qui suivront je n’ai toujours pas de nouvelle… alors j’avertirais mon équipe…




Revenir en haut Aller en bas

Gérant du bar "Le Mystica"

avatar
I am
Gene Yuurei

Masculin
✘ Messages : 1378


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Lun 12 Juin - 14:54

Je regardais ma montre, le rendez vous était prévu dans 30 minutes mais vu que j'étais sur place, autant y entrer non? Je suis patient mais quand il s'agit de mon fils, j'ai du mal à le rester, il faut que j'agisse vite, même si sa vie n'est pas en danger. La maison semblait vide, je n'entendais aucun bruit jusqu'à ce que j'arrive à l'étage, c'était presque imperceptible mais il y avait ce son si particulier que je reconnaitrait entre mille, mon fils... je l'entendais et j'entendais également deux voix, mes "employeurs" si je peux les appeler ainsi.

La porte était grande ouverte, je m'approchai doucement, je pu voir mon fils gesticuler, il semblait aller bien, il y avait un homme devant lui et un autre qui se trouvait plus loin. Je pouvais me débarrasser de celui qui était le plus proche de moi... Il me tournais le dos, je me précipitai, sortit mon couteau et me plaçai derrière lui en positionnant la lame au niveau de la carotide.


"Il serait sage de me rendre mon fils, Monsieur."

L'homme que je prenais en otage ne bougeait pas, l'autre se retourna doucement pour me faire face.

"Je pensais que tu allais venir plus tôt... Tu vieillis Genesis... Je vois que tu as l'air en forme après tout ce temps."

Je ne répondais pas, un meurtre ça s'organise, il ne faut pas se lancer tête baissé sinon on court droit dans des conséquences désastreuses.

"Ton fils va bien, comme tu peux le voir. Il ne lui a été fait aucun mal comme tu peux t'en douter. "

Je le regardais attentivement et vit un sourire, un de ceux qui réchauffe le coeur, un qui pourrait transformer un tueur en père attentionné. Je savais ce qu'il voulait mais eux ne semblait pas savoir ce que j'allais faire.

"Veuillez sortir vos armes, Monsieur... je doute que vous soyez venu les mains libres, je me trompe?"

Effectivement, il me sourit avant d'ouvrir sa veste. C'était bien la première fois que je menaçais mes employeurs mais ils l'avaient cherché. Une fois qu'il eut tout sortit et même si je savais qu'il en cachait encore une, je déplaçai ma lame sur le cou du premier homme pour lui trancher la carotide. Je bougeai sur le coté pour voir son corps tomber et commencer à faire des soubresauts, je pouvais lire sa peur dans son regard et ça ne me faisait ni chaud ni froid.

"Tout ça aurait pu être éviter, vous le savez. Vous venez de perdre votre associé et maintenant, je viens vous privez de votre vie comme vous venez de le faire."

"Tu ne comprends vraiment pas ?"

Je m'arrête pour le regarder.

"Ce que je comprends, c'est que vous risquez votre vie pour me faire venir à vous. Vous voulez que je reprenne ma vie et je continue à travailler pour vous?"

Et là, il se passe un truc qui m'énerve. Il applaudit. Ce gros connard applaudit parce que je viens de comprendre ce qu'il voulait dire.

"Omedeto Genesis, tu as tout compris. Il en a fallu faire des choses pour qu'on y arrive. Tu as ça dans le sang, ne le comprends tu pas? Tu en as besoin, c'est une drogue à laquelle tu ne peux trouver de substitution."

"Vous savez que je vais vous tuer pour ce que vous avez fait... Quand à ce que j'ai dans le sang, vous savez où vous pouvez vous le mettre. Si je veux continuer, c'est à moi de décider et non à vous de me l'imposez."

"Ca pour tuer, tu es très doué, tu ne laisses aucune chance à tes cibles et dès lors qu'on a pris ton enfant, on est devenu ce que tu chasses, sauf que tu ne gagneras pas un dollars pour ça... Si je peux te demander une faveur... vise le coeur s'il te plait."

Je dois bien avouer que c'est la première fois qu'on me fait une telle demande. Je m'approche de lui et vit le ptit me regarder. J'allais vers lui et le positionnai en face du mur, ainsi il ne verrait pas ce qu'il va arriver. Je me foutais des conséquences, j'ai tué les hommes qui ont kidnappé mon fils et même si je me fais arrêter, il sera libre et retrouvera les bras de sa mère.

L'homme me regarda en souriant, je le regardai avec mon regard froid et sans attendre une seconde de plus, je lui plantai ma lame en plein coeur. J'avais travaillé un long moment avec lui, il méritait cette faveur. Il ouvrit la bouche mais aucun son de sorti car dès lors que le coeur est mort, tout le reste suit, les organes, le cerveau, tout ça pendant que le corps se relâche...

"Adieu Monsieur."

Je restai un moment à le regarder, le visage absent jusqu'à ce que j'entende le petit commencer à pleurer... il devait avoir faim le pauvre.

"Allez bien bonhomme, tout est terminé, il est temps de retrouver ta mère."

Je le pris dans mes bras avant de le conduire à la salle de bain, je le posai par terre sur le tapis de bain et pris le temps de nettoyer ma lame avant de la ranger dans ma veste...

____________________________________

 

Revenir en haut Aller en bas

Commissaire de Police
La loi... c'est moi

avatar
I am
Emmy Cleff

Féminin
✘ Messages : 666


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Mar 13 Juin - 13:45



On ne peut revenir sur les paroles




Je n’arrêtais pas de faire et refaire le numéro de Gene sur mon téléphone portable, les minutes passaient à vitesse grand V… enfin pas toujours à vrai dire car parfois je regardais tellement l’heure que les minutes ne passaient pas. C’est le basard dans ma tête je vous jure. J’essaie de prendre sur moi, mais j’ai eu envie mille fois en une minute de contacté Min Oh pour qu’il prend la relève sur cette affaire.

C’est lui mon remplaçant, il a fait son retour peu de temps après mon congé de maternité et j’ai été très ravie de le retrouvait. Nous avions travaillé ensemble il y a quelques temps, nous nous étions bien entendu durant nos enquêtes en collaboration. C’est pourquoi j’avais confiance en lui désormais. Mais je ne pouvais tout de même pas livré le père de mon bébé à la police ? ça serait comme… lui retirait la chance d’avoir une famille. Même si je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonnait à l’heure actuel tous ces mensonges et cette trahison.

En fouillant sur mon téléphone, une idée me vient en tête, traqué le portable de mon ex conjoint… est-ce vraiment mon ex ? On s’en fou ! j’allume une application basique sur mon téléphone, par chance aujourd’hui beaucoup d’entre elles sont pris en charge par la géolocalisation et quand je regarde mes amis à proximité, j’ai le plaisir de constaté ceci

- Gêne Yuurei, a proximité, il y a 48min -

Cela correspondait à peu près à l’heure de notre appel. Je clic alors sur « + d’information » et le GPS me donne alors une adresse. Sans aucune hésitation, j’attrape la clef de mon cross over sur le meuble de l’entrée de la maison, puis me place au volant pour me rendre à cette foutu adresse.
Après quelques minutes de route, je m’arrête à proximité de la maison, évidemment j’attrape mon arme de service sous mon siège et la glisse dans ma poche arrière. Je tente un dernier appelle pour Gene, mais toujours aucune réponse, alors je sors de la voiture.

Je me déplace avec beaucoup de prudent, je suis étonné de voir cette maison, j’aurai plutôt cru arrivé dans un entrepôt ou je ne sais quoi. La porte du rez de chaussée est ouvert, j’entre avec méfiance et mes pas me mène jusqu’à l’étage ou soudain j’entends les pleurs de mon bébé et la voix de Gene qui tente de le rassurait.

"Allez bien bonhomme, tout est terminé, il est temps de retrouver ta mère."

J’arrive après la guerre comme qui dirait, je pousse alors la porte, mon flingue a la main, je vise devant moi prête à me défendre, car je remarque les corps sur le sol de la pièce. J’inspecte celle-ci du regard, avant d’ouvrir la bouche.

« Gêne ? »

J’entends alors mon fils un peu plus loin, j’avance en direction de ses pleurs, quand je le découvre sur le sol de la salle de bain.

« Oh mon bébé » Je me rue à ses pieds, laissant mon arme tomber en même temps que mon corps, l’attrapant alors dans mes bras pour le serrait fort contre moi « Merci seigneurs, j’ai eu tellement peur…. Maman est là mon chéri, c’est tout… »




Revenir en haut Aller en bas

Gérant du bar "Le Mystica"

avatar
I am
Gene Yuurei

Masculin
✘ Messages : 1378


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Mar 13 Juin - 17:37

J'aime bien prendre mon temps de nettoyer mes affaires après avoir tué, il est rare que je tue dans une maison et parfois, je prend même une douche mais là, ce n'est pas nécessaire, je ne trouve pas de trace de sang sur moi. Je me sens bien, guilleret même, j'ai envie de siffler et de sourire, le meurtre m'a manqué et il avait raison, c'est dans mon sang, il suffisait de le réactivé pour que ça libère une drogue qui parcourt mon corps...

Mon fils était à mes pieds, assis, chouinant, je le regardais avec amour, ce petit être qu'un tueur a engendré avec un commissaire et ex fiancée... En même temps, il doit être traumatisé, il a été enlevé par deux hommes inconnus, ils en ont pris soin certes mais papa a du les tuer quand même. Il n'a pas vraiment vu ce qu'il s'est passé, une chance pour lui. J'ai engendré un enfant, pas un tueur. La maison est calme, un silence de mort règne entre les murs jusqu'à ce que j'entende une voix. Je me raidis, glisse le tapis de bain derrière moi pour le protéger, je sors mon couteau et quand la porte s'ouvre... Emmy... et son arme... qui tombe sur le sol pour prendre le petit dans ses bras.

"EMMY??!!! Qu'est ce que tu fais là?? Et comment tu m'as trouvé? J'avais éteint mon portable!"

Je range mon couteau quand je me rends compte que j'étais prêt à l'attaquer, elle, la mère de mon fils et mon ex fiancée que j'aime toujours éperdument... Je le regarde et la trouve magnifique quand elle pleure. Elle a du voir les corps, je dois m'en débarrasser, je les laisse seuls pour descendre à la cuisine. Je trouve une cuisinière à gaz et le tuyau qui se trouve à coté. Super, je n'ai qu'à le couper et allumer la gazinière pour que tout explose, les corps seront calcinés...

Je remonte à la salle de bain pour les voir encore enlacés, je serais tenté de prendre le petit dans mes bras pour lui faire un câlin mais je ne pense pas qu'Emmy soit d'accord, pas tout de suite en tout cas.

"Vu que je n'entends pas les sirènes, je pense que tu es venue seule... Prends le petit et sort s'il te plait."

____________________________________

 

Revenir en haut Aller en bas

Commissaire de Police
La loi... c'est moi

avatar
I am
Emmy Cleff

Féminin
✘ Messages : 666


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Jeu 15 Juin - 11:16



On ne peut revenir sur les paroles




"EMMY??!!! Qu'est ce que tu fais là?? Et comment tu m'as trouvé? J'avais éteint mon portable!"

Si éteindre son portable suffisait à régler tous ses problèmes, Gene ou du moins ici Genesis aurait était le premier à le savoir, je n’en doute pas. Retrouver mon fils était la chose la plus merveilleuse au monde. J’avais l’impression de revivre, malgré les larmes qui coulent sur mes joues et le regard surpris de mon fils, sans doute de me voir dans cet état. Je réalise alors que lui-même n’a pas tellement compris ce qu’il lui était arrivé, alors… pourquoi dramatisé ?

Je relève la tête pour regarder Gene, je l’inspecte, il n’a pas une trace de sang sur lui, je me suis toujours demandait comment faisait Genesis… puis il quitte la salle de bain. Je ne me préoccupe pas de ce qu’il va faire, juste de mon fils.
Après un moment à rester rien qu’entre nous, je me décide à me relevais, je remets mon arme sur moi, puis sors de la pièce, tombant nez à nez avec lui.

"Vu que je n'entends pas les sirènes, je pense que tu es venue seule... »

« Ne te réjouis pas trop vite, il est pas trop tard pour que j’appelle qui que ce soit maintenant que j’ai mon fils »

Oui je suis sans doute très froide avec lui, mais tout ça c’est de sa faute ! mais je sais que nous allons devoir parler de toute cette histoire avant que je prenne ma décision finale.

« Prends le petit et sort s'il te plait." »

Je remue la tête, puis je passe à côté de lui sans adressé un regard de plus pour cet homme que pourtant j’aime plus que tout. Je ne sais pas ce qu’il va faire, puis je m’en fiche bien. Après quelques mètres, je lui lâche malgré tout.

« Je t’attendrais à la maison, je pense qu’il faut qu’on parle de… tout ça »

Je redescends jusqu’au rez de chaussée, puis sors de cette maison de l’enfer. Retrouvant ma voiture, j’attache le petit et n’attend pas plus pour démarrer le véhicule et retourner chez nous. En attendant l’arrivée de Gene, je m’occupe de mon fils, bain… un bon repas.

« Oui mon cœur… tu es de retour à la maison… il ne t’arriveras plus jamais rien, je te le promets, je ferais tout pour cela »



Revenir en haut Aller en bas

Gérant du bar "Le Mystica"

avatar
I am
Gene Yuurei

Masculin
✘ Messages : 1378


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Ven 16 Juin - 11:11

Je n'ai plus le droit de lui parler, j'ai l'impression qu'elle est sur la défensive, prête à me sauter à la gorge. Je n'en revenais pas de ce que j'entendais, elle m'avoua être capable d'appeler ses collègues car elle avait récupéré son fils. En gros, elle s'en foutait de moi, elle était venue seule car elle voulait son fils... J'y crois pas, après tout ce qu'on a vécu, toutes ses années passées ensemble et voila que tout s'efface parce que je lui ai caché la vérité? Pourtant c'est l'amour qui règne sur les autres sentiments non? Ben il faut croire qu'ici, à cette heure, c'est un mensonge de croire ça...

Je lui demande de sortir avec le petit car j'avais encore à faire ici, contre toute attente, elle ne me demandait pas ce que j'allais faire, elle avait l'air de s'en foutre, elle ne me regarda pas quand elle passa à coté de moi avec lui... Je n'ai pas le temps de lui dire qu'il n'y a rien à dire, on a pas besoin d'en parler car selon toutes vraisemblances, elle ne veut plus que je sois son fiancé, elle ne me voit que comme Genesis, ce meurtrier, ce serial killer qui signe ses victimes avec un symbole de l'infini...

Je la laisse partir sans rien ajouter, ça n'aurait servi à rien de toute façon. Je m'approche d'une fenêtre qui donne sur la rue pour la voir attacher le petit et démarrer... elle veut que je revienne à la maison? Mais si moi j'en ai pas envie? Je l'aime mais elle me déteste, il n'y a rien à ajouter. Je reviens vers mes cadavres, je me demande si le feu aura raison d'eux, si je devais les découper en morceau et m'en débarrasser... après ça servira de message aux autres personnes qui chercherait à faire du mal à ma famille enfin si famille il y a... Je décidai de laisser les corps là, j'en profitai pour leur piquer leur fric, ce sera toujours ça de gagner.

Je descendis à la cuisine, ouvrir le gaz de la gazinière et fit en sorte qu'il y ait une source de chaleur pour qu'une belle explosion en ressorte. Je pris mon temps pour sortir par derrière et ne pas paraitre pressé... Je pris la direction de ma moto et à peine eus-je démarré que j'entendis une énorme explosion, je pouvais voir les débris chuter à grande vitesse...

Je pris la direction du bar où j'ai ma planque, j'entreposais mes armes dans une cache bien particulière que personne ne trouvera car il faut le dire, je suis plus intelligent que les flics. Je me passai un coup d'eau sur le visage avant de retourner à la maison. Je ralenti et observai attentivement les voitures, c'était toutes celles des voisins... elle peut me piéger mais elle le ferait pas avec le petit dans les parages... Elle ne veut pas traumatiser son fils en faisant arrêter son ex fiancé.

Je me gare dans l'allée, coupe le moteur et entre dans la maison. Je me dirige vers la cuisine où je vois Emmy donner à manger au petit. Je la regarde faire puis me dirige vers la salle de bain douche pour être propre et un peu plus présentable. Je ne lui parlais pas, je ne voulais pas la déranger...

____________________________________

 

Revenir en haut Aller en bas

Commissaire de Police
La loi... c'est moi

avatar
I am
Emmy Cleff

Féminin
✘ Messages : 666


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Lun 19 Juin - 10:37



On ne peut revenir sur les paroles




Je quitte cette maison sans me retournais, malgré tout j’en ai lourds sur la conscience, car j’aime Gene…. Mais pas ce qu’il est quand il n’est pas avec sa famille. Je ne pourrais jamais faire ma vie avec un meurtrier, de plus je manquerais à mes devoirs et je deviendrais sa complice…. Oui chaque fois qu’il tuerait une personne et que je ne dirais rien, que je le laisserais faire, je serais officiellement sa complice.

Alors que je roule à travers la ville avec mon fils à l’arrière du véhicule, je retiens mes larmes, du moins j’essaie, mais elles roulent sur mes joues alors je m’empresse de les essuyaient, hors de question que je sois faible face à tout cela, je dois rester forte, pour moi, mais aussi pour notre fils. Je le regarde à travers le rétroviseur… voici l’intérêt de toute ma vie.

Quelques minutes plus tard, je gare le véhicule dans l’allée de notre maison, récupère mon fils puis entre dans la maison. Le calme y règne et vraiment ça fait un bien fou. Même si j’appréhende l’arrivé de Gene pour notre discussion, cela me fais du bien d’être ici. Sans perdre de temps, je vais à la salle de bain pour lui donnait un bon bain. Je n’ai aucune idée de la façon dont il a été traiter en mon absence. J’inspecte chaque partie de son corps pour m’assurais qu’aucun sévices ne lui a était prodigué et par chance, je suis ravie de constaté qu’il n’a pas le moindre coup… la moindre trace.

Je soupir de soulagement, puis une fois le bain pris, vêtue d’un beau pyjama blanc avec des petites girafes, nous allons dans la cuisine ou je l’installe sur sa chaise haute. Je lui parle tout en lui réchauffant un petit pot de purée avec de la viande hachée que j’ai préparé quelques jours auparavant. Alors qu’il passe à table, je tends la cuillère vers sa bouche, mais déjà j’entends les bruits des pneus de la voiture de Gene franchir l’allée devant la maison.

Mon cœur se met à battre à tout rompre, j’ai peur… peur de la suite, de trop m’énervais et surtout de dire ou de faire des choses que je pourrais regretter, mais aussi j’ai peur de ce qu’il pourrait me dire…. M’a-t-il tout annoncé ? ou d’autre secret se cache encore derrière son visage d’ange ?
J’entends la porte de devant se refermer, mais pas de signe de Gene, je comprends qu’il est sous la douche quand j’entends les claquements que l’eau provoque dans celle-ci. Cela me laisse donc quelques minutes avant de devoir l’affrontais.

Je termine de donnais le repas à notre enfant, son dessert, puis je me rends à l’étage à mon tour pour le mettre dans lit, une fois son repas du soir digérer. Je sors de la chambre en silence, quand il s’est endormie après le rituel de lecture que nous avons instauré depuis sa naissance, mais quand je me tourne pour rejoindre le couloir, je me retrouve nez à nez avec Gene. Je ne sais plus où regarder, ni comment réagir, alors je baisse les yeux et passe devant lui pour retourner dans la cuisine ou je me mets à débarrasser et nettoyer la table du petit, alors qu’il arrive aussi dans la pièce. Je dépose le tout dans l’évier avant de lui faire de nouveau face, les fesses appuyaient contre le meuble, bras croisaient au niveau de ma poitrine.

« Je… je besoin de savoir si tu me cache encore des choses Gene, c’est dur pour moi d’imaginais tous ces mensonges… le pire c’est que je ne me suis rendu compte de rien… je suis sensé être un flic… j’aurais dû comprendre… »



Revenir en haut Aller en bas

Gérant du bar "Le Mystica"

avatar
I am
Gene Yuurei

Masculin
✘ Messages : 1378


Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple

MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   Lun 19 Juin - 17:13

Cette douche m'a fait beaucoup de bien, j'ai pris mon temps pour essayer de trouver les mots qui pourraient convaincre Emmy de ne pas m'enfermer dans une cellule lugubre et jeter la clé dans la mer pour que jamais je ne retrouve ma liberté et ce serait le petit Shoji qui viendrait rendre visite à son père tueur tous les ans à son anniversaire... Il faut que j'arrête de penser à ça, non, en fait, il faut j'arrête de penser tout simplement. Je vais écouter ce qu'elle à dire et on verra par la suite, les mots sortiront tous seul... enfin j'espère.


Quand je sors de la salle de bain, une serviette entourant ma taille, je tombe nez à nez avec ma future ex fiancée, elle ne me regarde pas et passe devant moi sans un mot... Je vais enfiler des affaires propre donc un débardeur et un short. Je passe la tête dans la chambre du ptit pour voir si tout allait bien, il avait de la chance de pouvoir dormir... Je retire la porte pour retrouver Emmy dans la cuisine, appuyé contre l'évier, bras croisés, on dirait presque une mère qui va engueuler son fils... je serais prêt à sourire mais si je le fais, je sens qu'elle va s'énerver.


Je l'écoute tout en m'approchant d'elle, je m'arrête à quelques centimètres d'elle, je lève mon bras pour ouvrir le placard et saisir un verre que je remplis d'eau. Là j'ai envie de dire "Tuer donne soif..." juste pour détendre l'atmosphère... Nan Gene ne fais pas ça... elle est flic ne l'oublie pas... Elle pourrait te tuer avec les techniques que tu lui as apprises. Est-ce que je lui cache quelque chose? Oui mon nom mais je ne vais pas lui dire, ça l'anéantirait et là, elle ne deviendrait que l'ombre de ce qu'elle est.


"Je t'ai dit mon secret Emmy, le seul qui valait vraiment d'être tu... Et oui tu es flic mais tu es ou étais ma petite amie, ma compagne, tu m'aimes ou m'aimais et tu ne voyais pas ce que je cachais. Si je ne t'ai rien dit, c'est pour te protéger, je n'ai pas voulu te mettre dans une situation embarrassante. Si cet abruti ne s'en était pas pris à toi, tu n'aurais pas découvert ce secret, tu n'aurais pas été attaqué par eux et on n'en serait pas là actuellement. Alors oui, c'est de ma faute, je le sais mais Emmy,  mais dis moi, n'as -tu pas eu un petit doute quand je t'ai enseigné mes arts martiaux? Quel gérant de bar aurait besoin d'apprendre ces mouvements? "

Je ne veux pas lui dire qu'elle est bête de ne pas l'avoir vu mais bon, quand même... après je sais que l'amour rend aveugle... on va mettre ça sur ce compte. Je sais que je vais m'en prendre dans la tronche mais tant pis, quelque part, je l'ai mérité. Je me sers un verre de lait avant d'aller m'asseoir.

"T'es un bon flic, un excellent d'ailleurs, ton équipe te suivrait n'importe où, je me souviens en avoir croisé un, un jour... Shoji va bien, il n'aura aucune séquelle et avant de me le demander, oui j'en suis certain, j'ai fait le nécessaire pour qu'il ne voit rien... Je l'aime autant que je t'aime Emmy, si je ne t'ai pas dit la vérité c'est pour te protéger, si je t'ai appris ces mouvements, c'est pour te protéger... Maintenant, si tu préfères me mettre hors d'état de nuire, je t'en prie vas y..."

____________________________________

 

Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne peut revenir sur les paroles [Pv Emmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Life :: La ville : San Francisco :: ♣ Autres Lieux-
Sauter vers: